WhatsApp: l'un des fondateurs regrette d'avoir vendu la confidentialité des utilisateurs de Facebook

WhatsApp: l'un des fondateurs regrette d'avoir vendu la confidentialité des utilisateurs de Facebook

dans le journal Forbes Brian Acton, fondateur de WhatsApp avec Jan Koum, a parlé de vendre son entreprise à Facebook et a expliqué qu'il avait vendu sa vie privée à Mark Zuckerberg pour obtenir le maximum d'argent.

A lire également : Le visiteur du futur bientôt adapté pour le cinéma!

L'argent pour la vie privée

Rappel, WhatsApp a été vendu à Facebook en 2014. pour 22 milliards de dollars . Puis, en 2017, Brian Acton a décidé de laisser le projet derrière son ami Jan Koum, avec qui il a créé le messager. Ils ont ensuite expliqué qu'il était complètement en désaccord avec la demande de fonds monétaires, en particulier l'intégration d'annonces ciblées utilisant des données sur les consommateurs sur Facebook. Mark Zuckerberg a également estimé que le cryptage des données était trop perturbant et a suggéré de l'éliminer.

En parallèle : [Zone 42] 8 technologies actuelles transformées en objets des années 80

Brian Acton se penche actuellement sur la vie privée de ses utilisateurs. Il fait face au fait qu'il les a mis en vente sur le réseau social. Surtout après le dossier Cambridge Analytica, qui a divulgué des données provenant de 87 millions d'utilisateurs de Facebook ont ​​été utilisées sans leur consentement. L'ancien fondateur de WhatsApp a publié le hashtag #deletefacebook le mois dernier après cette révélation.

Mark Zuckerberg n'a pas voulu répondre à cette attaque, mais David Marcus, ancien directeur de PayPal pour son vice-président responsable, l'a fait pour lui qui a condamné la défection de son ancienne classe et que et l'entreprise qui l'a rendu si riche.