Zoom sur la formation d’animateur 3D ?

Un animateur 3D est le maître du mouvement, il est également le passeur d’émotions. Il ne dessine pas, il anime les personnages en images de synthèses et en volume. Après la formation d’animateur 3D, vous découvrirez son métier et ses missions, sa carrière et les possibilités d’évolution sans oublier les qualités et les compétences requises.

Animateur 3D : sa carrière et les possibilités d’évolution

Les services de graphisme, communication, marketing… font appel à un animateur 3D compte tenu de sa forte créativité. En réalité, un large choix de postes s’offre à lui à l’issue de sa formation. Il peut accéder à une société qui s’occupe de l’édition de logiciels, un studio ou une agence spécialisée. Il peut choisir de se lancer à son propre compte.

Les diplômés issus d’une formation aux jeux vidéo dispensée par les écoles françaises sont appréciés par leur savoir-faire en animation 3D. Ils sont reconnus tout autour du globe. S’ils maîtrisent l’anglais, de nombreuses opportunités d’expatriation s’offrent à eux.

Le métier et les missions d’un animateur 3D

L’animateur 3D est doté d’une maîtrise technique et d’une imagination développée. Il modifie et crée les images numériques. Il illustre une idée par la mise en mouvement des personnages, des objets et des éléments de décor pour leur permettre d’évoluer dans leur environnement.

Formation à suivre pour devenir animateur 3D

La formation est fondée sur une pédagogie à orientation généraliste. Elle est reconnue également par sa qualité. À l’issue de cette formation, les diplômés pourront s’occuper les postes d’UX et UI designers, de level designers, de game designers et de modeleurs 3D. Sachez que le modeleur 3D peut se reconvertir en animateur 3D avec une formation artistique complémentaire.

Pour permettre aux étudiants d’accéder au monde professionnel dans les meilleures conditions, l’école met à leur disposition des équipements high-tech. L’objectif consiste à acquérir les compétences graphiques, techniques et l’expertise nécessaires après la formation.

Il faut noter que la technicité et la créativité se trouvent au cœur de la formation. Certes, en intégrant la formation, les étudiants ont tendance à avoir une vision parcellaire et fantasmée de l’environnement professionnel du jeu vidéo. C’est pourquoi l’école offre aux étudiants l’opportunité de mettre un pied concrètement dans le secteur du jeu vidéo.

Ils aperçoivent donc un nouvel univers. Ils soignent dans les moindres détails leurs connaissances des métiers. Des métiers qu’ils occuperont dès la sortie de l’école. Ils présentent de façon précise leurs projets professionnels.

Chaque étudiant doit suivre une formation de trois 3 ans s’il souhaite devenir professionnel du jeu vidéo :

  • la première année pour découvrir les bases fondamentales ;
  • la deuxième année pour mettre en pratique et pour approfondir les connaissances ;
  • la troisième année pour se perfectionner et appliquer les savoirs.

La formation permet aux étudiants d’acquérir toutes les connaissances et compétences indispensables. La formation, en plus de prévoir une partie théorique primordiale à l’acquisition et à la compréhension de bon nombre de notions, est notamment pratique.

La formation permet aux étudiants de découvrir dans les moindres détails chaque particularité qui entre dans la conception d’un jeu vidéo. À vrai dire, les formations dispensées en trois années d’études sont à orientation généraliste. Pourtant, les diplômés disposent des capacités requises pour se spécialiser rapidement dans les spécialités relatives au jeu vidéo. En fait, la formation fait d’eux de véritables professionnels, qui distinguent par leur grande flexibilité, leur compétence et leur analyse.

À part les mises en situation réelle et les grands projets, les étudiants mettent en pratique leurs compétences techniques. De plus, ils soignent leur identité créative et artistique.

Les compétences et qualités requises

L’animateur 3D doit maîtriser parfaitement l’ordinateur et les programmes d’animation comme Max, 3 ds, Maya… Il doit être capable de faire un travail de précision.

Ses connaissances dans le domaine de la physique et l’activité d’observation constituent des atouts fondamentaux dans cette profession.