Comment nettoyer votre vélo électrique ?

Les utilisateurs des VAE se demandent quelle est la meilleure manière de nettoyer leurs véhicules.  Car il existe des techniques spécifiques pour nettoyer correctement le vélo à assistance électrique. Ces méthodes visent, entre autres, à prolonger la durée de vie du vélo. Mais également pour ne pas endommager les composants électriques, à l’instar de la batterie. Comment nettoyer efficacement un vélo électrique ? Répondons à cette question, dans les lignes qui suivent.

Les éléments nécessaires pour nettoyer votre VAE

Pour maintenir votre vélo électrique occasion en bon état, vous devez utiliser des produits et méthodes spécifiques. Ci-après la liste du matériel qui vous sera nécessaire :

Lire également : Disney Play: La prochaine plateforme de diffusion Disney sera moins chère que Netflix!

  • De l’eau propre ;
  • Du savon liquide ;
  • Un grand seau ;
  • Une éponge ;
  • Un chiffon propre ;
  • Un produit lubrifiant pour les chaînes ;

Comme vous pouvez vous en douter, il ne faut pas utiliser des tuyaux à haute pression pour faire le lavage. La puissance des jets d’eau pourrait causer des dommages aux parties électriques de votre vélo.

Les étapes à respecter pour nettoyer votre vélo en toute sécurité

Pour nettoyer correctement votre VAE, vous devez suivre quelques étapes.

A voir aussi : Top 15 des tweets geek de la semaine # 170

 

  • Protéger la batterie et les pièces électriques 

La première étape est de bien protéger la batterie de votre vélo. Vous pouvez retirer la console de bord et toute la partie électrique du VAE. Cette étape est obligatoire surtout si vous souhaitez procéder à un nettoyage en profondeur. Dans le cas où ces équipements sont inamovibles, utilisez un sac en plastique pour les mettre à l’abri de l’eau.

 

  • Utiliser de l’eau et du savon 

La seconde étape est d’appliquer l’eau sur votre vélo avec un tuyau d’arrosage. Restez à bonne distance pendant le rinçage. L’objectif est de ne pas agresser les pièces du vélo. Surtout au niveau de la partie qui contient les composants responsables de l’assistance électrique.

D’abord, la boue et les saletés doivent être enlevées avec de l’eau. Puis, utilisez une éponge et un savon pour nettoyer délicatement tous les recoins du véhicule. Une fois que vous avez appliqué l’eau savonneuse sur l’ensemble du vélo, rincez avec de l’eau propre. Vous pouvez utiliser une éponge ou un chiffon propre.

 

  • Séchez le vélo précautionneusement 

Soyez très vigilant lorsque vous séchez votre vélo. Il faut le mettre à l’abri du soleil et d’une chaleur extrême. Ce, pour éviter d’endommager les parties électriques. L’idéal est d’utiliser une serviette propre pour sécher les équipements un à un. Certains cyclistes sèchent leur vélo à l’aide de l’air comprimé. Ce n’est pas très recommandé. Étant donné que ce procédé peut endommager les parties électriques.

 

  • Graisser votre vélo 

Après le nettoyage, vous devez lubrifier la chaîne. Ce, pour éviter que la rouille s’installe. Le graissage est essentiel avant de parcourir les pistes cyclables et après une séance de nettoyage. Appliquez l’huile en petite goutte sur la chaîne tout en pédalant doucement en arrière.

À quelle fréquence nettoyer votre vélo ?

Faire du vélo est bon pour la santé. Les bienfaits du cyclisme ne sont plus à présenter. Pour disposer d’un VAE robuste pendant longtemps, vous devez procéder à son entretien régulièrement. Le nettoyage peut se faire chez un professionnel. Mais vous pouvez aussi le faire vous-même. Et il est conseillé de le faire de manière fréquente. Surtout si vous avez l’habitude de parcourir des chemins boueux. C’est surtout le cas des VTT à assistance électrique. Ces modèles doivent être nettoyés au moins une ou deux fois par semaine. Étant donné qu’ils sont utilisés sur des routes mal entretenues.

Par contre, les VTC peuvent être nettoyés à raison d’une fois par mois. En général, ils sont utilisés sur des chemins bien entretenus, pour des déplacements en ville.

Quoi qu’il en soit, vérifiez l’état des pneus, de la batterie et des équipements visibles au moins une fois par semaine. Cela vous permet de décider si un nettoyage en profondeur est nécessaire ou non.

Voilà tous les éléments à savoir pour nettoyer correctement votre VAE. N’oubliez pas que la longévité de votre véhicule dépend de l’entretien que vous y apportez.