Faire face à un mauvais payeur

Une situation qui devient de plus en plus courante sur la toile de nos jours, et qui est pourtant évitable. Trop de travailleurs indépendants sont aujourd’hui en proie à des clients peu scrupuleux qui n’ont aucun regret à ne pas les payer. Si vous faites face à ce genre de situation, retrouvez ci-dessous comment vous en défaire.

Un problème commun à bien des entrepreneurs

Effectivement, le cas de mauvais payeurs n’est pas un cas isolé, qui est assez récent ou qui est assez nouveau. Il faut noter que c’est un cas qui existe sur le marché depuis bien des lustres. Sachant qu’il est fréquent de voir des clients ne pas payer ses ouvriers ou ses artisans. La différence avec ce que l’on ressent aujourd’hui, c’est que maintenant, les clients peuvent se cacher, ce qui rend la tâche assez difficile.

A découvrir également : Ces petits détails de la trilogie Spider-Man de Sam Raimi que vous n & # 039;

Toutefois, vu que c’est un problème commun, il doit aussi y avoir des solutions communes. Et pour vous rassurer, sachez qu’il existe évidemment des solutions pour contrer un refus de payer d’un client. Cependant, ce qui est sûr, c’est que vous aurez sûrement votre due, mais ce ne sera pas pour tout de suite. Cela se fait généralement après la deuxième relance, ou après une traduction en justice. Sachant que cette deuxième option vous demandera un certain budget.

Comment procéder face à un mauvais payeur ?

Pour faire face à un mauvais payeur qui tente d’éviter de vous payer, vous devez commencer par lui préciser le délai de paiement de facture. Généralement, ce délai ne passe pas les 30 jours suivant sa réception, faute de quoi, vous devrez entamer une relance. Quel que soit votre état, soyez toujours courtois et calme, cela aura plus d’efficacité.

Lire également : C'est pourquoi Rockstar ne travaille plus avec des acteurs célèbres à cause des voix de leurs jeux.

Après votre relance, si votre client ne paie toujours pas, il vous faudra relancer une autre fois, en mentionnant cette fois-ci, le montant des pénalités de retard. À ce stade, le client finit toujours par plier et passer à la caisse, sachant que la prochaine étape sera assez rude, étant donné qu’il s’agira d’une mise en demeure. Ce qui contraindra ce dernier à vous payer immédiatement.

Et si ce n’est toujours pas le cas, alors, il ne vous reste qu’une seule solution, ce sera de faire appel à votre avocat et traduire ce dernier en justice. Cette méthode vous sera bénéfique, étant donné qu’en plus de devoir vous régler, votre client devra aussi verser une compensation pour les frais judiciaires engendrés. Chose qu’aucun client ne veut vivre, d’où leur intérêt à payer sur les étapes précédentes.

Éviter les mauvais payeurs

Bien que ce soit un cas assez connu, de nombreux indépendants sont encore en proie aux mauvais payeurs de nos jours. Cependant, il est possible de les éviter, mais pour y arriver, il faudra réaliser différentes recherches. Néanmoins, pour vous épargner un temps fou, vous pouvez tout simplement vous faire guider par des experts.

Cependant, si cette option ne vous convient pas, il vous est toujours possible de passer par les différentes plateformes de recrutement en ligne. Ces dernières sont assez réputées pour leurs sérieux et leurs confiances.