4 points à connaître sur le player d’affichage dynamique

L’affichage dynamique a en ce moment le vent en poupe. Il constitue un outil de communication innovant, donnant la possibilité de faire passer les différents messages efficacement et rapidement. Il est de plus en plus prisé dans les divers magasins, les vitrines des agences immobilières, et même les grandes surfaces. Pour fonctionner, il a besoin d’un écran LED, LCD ou autre, et d’un player. Voici justement l’essentiel à connaître sur ce dernier.

C’est quoi un player ?

Le player affichage dynamique est avant tout un boîtier électronique physique capable de diffuser de l’image et du son. Il peut s’agir d’une vidéo ou non. L’accessoire est en général connecté à Internet pour qu’il puisse récupérer les données médias qu’il doit retransmettre à l’écran sur lequel il est branché. Si auparavant, il était exclusivement externe à l’écran, on peut désormais trouver des players directement intégrés à ce dernier sur le marché. On peut alors y accéder tout simplement depuis un appareil connecté et ayant un navigateur web, tel qu’un smartphone. À noter que ce matériel se décline en plusieurs types sur le marché.

A lire en complément : 6 jeux japonais pleins de WTF

De quoi l’accessoire est-il constitué ?

Pour faire simple, le player affichage dynamique est une sorte d’ordinateur de petite taille. Tout comme ce dernier, il est de ce fait constitué d’un processeur, indispensable au traitement des informations, d’une mémoire vive pour lui donner sa puissance, d’une carte vidéo nécessaire à l’affichage des différents contenus et d’un espace de stockage de 8 Go tout au moins. Le boîtier dispose bien sûr aussi de diverses connectiques, comme un port Ethernet pour le relier à un réseau, un port HDMI pour le brancher sur un écran, etc. Il y a d’ailleurs souvent des ports USB et un module Wifi.

Quels sont les atouts du player externe ?

Comme il a été dit plus haut, le player affichage dynamique peut être externe ou intégré à l’écran. Pour la première option, elle donne la possibilité de diffuser du contenu sur plus d’un écran. Ainsi, si on souhaite afficher des informations en même temps sur de nombreux écrans dans un point de vente, par exemple, ce type de player est à privilégier. Grâce à cette caractéristique, il permet bien évidemment de faire d’importantes économies puisqu’on n’a pas besoin d’investir dans plusieurs players à la fois. À noter qu’il est donc capable de synchroniser la diffusion des données sur chaque écran disponible.

A découvrir également : Fortnite: Le cube a finalement éclaté dans un gaz léger, révélant une carte complètement nouvelle.

Quid du player interne ?

Le player intégré à l’écran d’affichage dynamique a généralement l’avantage d’être moins cher étant donné qu’on n’a pas à acheter un boîtier physique externe. De plus, il est plus simple d’utilisation. En effet, on n’a qu’à connecter l’écran à Internet pour récupérer les différentes données médias à afficher, et le tour est joué. En cas de problème, il est également plus facile de diagnostiquer sa source si on opte pour un player intégré puisqu’il n’y a qu’un seul appareil à réparer. Le hic, c’est qu’il ne permet pas de diffuser les informations sur plusieurs écrans à la fois, contrairement à son homologue.