Tout savoir sur les différentes étude de sol

Lors de la construction d'une maison, il est important de procéder à une étude de terrain. Cela prend en compte la composition et les propriétés du sol pour déterminer le type de structure et de fondation qui peut être adapté. Vous voulez faire une étude de sol mais vous avez du mal à choisir parmi tout ce qui est disponible, découvrez les différents types d'études de sol possibles.

Etude de sol G1

L'étude de sol G1 est réalisée en tant que travail de pré-construction. Depuis l'adoption de la loi Élan, elle est obligatoire pour la vente de propriétés situées dans des zones à haut risque argileux. Subsoil Survey G1 est divisé en deux étapes : G1 ES (Field Survey) et G1 PGC (General Building Principles). G1 ES donne un aperçu des risques géotechniques les plus importants et des particularités. Concernant les phases du G1 PGC, en plus du G1 ES, il est possible de déterminer le sens général dans lequel les travaux de construction peuvent être réalisés.

Sujet a lire : GTA Online: Avec After Hours, mélangez votre personnage pour trouver ce nouvel oeuf de Pâques!

Etude de terrain G2

Si vous vous demandez ce qu'implique une étude de sol G2, la première chose à savoir est qu'elle est réalisée dans le cadre d'une mission de planification géotechnique. Obligatoire lors de la construction ou de l'agrandissement d'une maison dans l'une des zones couvertes par la loi Elan. Il vous aide à connaître les propriétés et la composition de votre sol, assurant la durabilité et la stabilité de la construction de votre maison.

Une étude de terrain G2 comporte généralement trois phases : la phase d'avant-projet (G2 AVP), la phase de projet (G2 PRO) et la phase DCE/ACT. Le premier permet une meilleure appréciation des risques géotechniques et une compréhension des principes constructifs en question. Quant à la deuxième étape, nous pouvons montrer les possibilités qui existent concernant le calcul final des structures géotechniques et leurs dimensions.

A voir aussi : [Zone 42] Japon: Une expérience scientifique vieille de 50 ans a montré qu'il existait d'excellents crop circles dans la forêt.

Il est également utilisé pour déterminer les coûts éventuels d'exécution des travaux. La dernière étape permet aux entreprises de déterminer la documentation qui peut être utilisée pour réaliser la construction géotechnique. Aider à la création de contrats de travail avec des prestataires de services sélectionnés pour effectuer des travaux géotechniques.

Recherche de sol G3

L'étude de sous-sol G3 est réalisée dans le cadre du suivi des performances géotechniques. Son but est de réduire les risques tels que l'argile, la formation de cavités souterraines et les glissements de terrain. Les études de sol G3 sont réalisées en deux phases : la phase d'étude et la phase de surveillance. Le premier permet d'étudier en détail la structure du sous-sol et de créer un exécutable pour cette dernière. Nous pouvons également développer des hypothèses géologiques basées sur des contrats de construction. La phase de suivi permet de suivre l'avancement des travaux sur site pour s'assurer de la qualité des résultats.

Etude de sol G4

L'étude de sous-sol G4 peut être réalisée dans le cadre d'un suivi des performances géotechniques. Cela garantit l'exactitude des hypothèses formulées lors de la réalisation de l'étude de sol G3. Il se compose de deux phases : la supervision de l'étude de run et la supervision du processus post-run.

Le premier est de déterminer la pertinence des calculs dimensionnels, des modalités de réalisation des travaux, des solutions d'amélioration de la structure au sol éventuellement proposées par le prestataire chargé des travaux, etc. En dernière étape, des interventions ponctuelles sur le terrain permettent de déterminer la pertinence des conditions géotechniques constatées par l'expert de chantier.

Recherche sur les sols du G5

Le Ground Survey G5 peut être utilisé pour des missions ponctuelles afin de relever des éléments géotechniques spécifiques. Cela nous permettra de déterminer l'impact de ce dernier sur les risques géologiques existants et l'impact potentiel sur le projet. À la fin de ce diagnostic, si vous vous sentez obligé de modifier une partie de votre structure, vous devez poursuivre avec les études G2, G3 et G4. Il existe donc 5 types d'investigations de sol (G1, G2, G3, G4 et G5), chacune pouvant être réalisée dans des cas différents.Cliquez ici pour en savoir plus sur le mission G5 diagnostic géotechnique.

© 2023 Tous droits réservés