Gérer au mieux la réception de ses travaux de construction

Pour tous les projets de construction, la réception des travaux est une étape très importante. Il s’agit d’une phase décisive par laquelle le maître d’ouvrage accepte avec ou sans réserve l’ouvrage réalisé par le maître d’œuvre. En d’autres termes, c’est la fin du chantier et une fois cette phase est passée, le propriétaire devient le responsable de son logement. Elle n’est pas obligatoire, mais fortement conseillée. Dans ce cas, quels sont les points à vérifier lors de cette étape ? Comme ça marche ?

Qu’est-ce que la réception de travaux ?

La réception de travaux est une étape ultime pour tous les projets de construction. Elle marque la fin de ces derniers et le début des garanties (la garantie de parfait achèvement, la garantie biennale et la garantie décennale) liés à l’ouvrage. Elle sert à contrôler la qualité des travaux effectués. Sont-ils bien exécutés ? Est-ce qu’ils sont conformes au contrat signé et aux règles d’art ? Est-ce que l’ouvrage présente ou non des imperfections ? Sachez que si les travaux ne sont pas bien exécutés comme ce qui a été prévu dans le contrat ou ils présentent des imperfections importantes, vous avez totalement le droit de refuser la réception de travaux.

A lire également : Le pack de six conseils d'investissement de Keralaapply pour les premiers acheteurs.

Il existe différentes formes de réception, à savoir : la réception expresse, la réception tacite et la réception judiciaire. La première donne lieu à un procès-verbal daté et signé par le maître d’ouvrage et l’entrepreneur. Pour la seconde, elle se base sur la prise de possession de l’ouvrage et l’absence de réclamation. Quant à la troisième, elle a lieu lorsqu’il n’y a aucun accord amiable trouvé entre le maître d’ouvrage et le professionnel. Ainsi, afin d’assurer la qualité et la conformité de tous les travaux de construction comme vous pouvez découvrir ici, ne négligez pas leur réception.

Quels sont les éléments à vérifier lors de la réception des travaux ?

La réception est une étape à effectuer avec soin. En effet, tout ce qui n’est pas consigné dans les réserves est considéré comme accepter. Dans ce cas, soyez vigilant et vérifiez bien les moindres recoins de chaque pièce et les éléments installés. Prenez bien votre temps et contrôlez que les travaux sont bien terminés et bien exécutés. Assurez-vous qu’ils sont conformes au contrat signé avec le maître d’œuvre. Ainsi, plusieurs points sont à vérifier tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

A lire également : Pour tout savoir sur le portail et la porte de garage à Avignon

Pour l’intérieur, il y a la maçonnerie, l’installation électrique, la plomberie, le système de chauffage, le fonctionnement des fenêtres et des menuiseries. A cela s’ajoutent les finitions des revêtements des sols et des murs ainsi que du plafond, sans oublier le vide sanitaire, les combles et la cave. Pour l’extérieur, regardez la façade, examinez la toiture et inspectez la zinguerie. Il est conseillé aussi de faire le tour du terrain et de vérifier la propreté de votre chantier.

Comment se déroule la réception des travaux de construction ?

Après avoir vérifié ces différents éléments énoncés ci-haut, vous pouvez établir le procès-verbal (PV) de réception des travaux. Là, deux situations sont possibles : vous n’avez remarqué aucun défaut ou vous avez constaté des malfaçons. Pour la première situation, vous ne faites qu’à mentionner dans votre PV que la réception est prononcée sans réserve.

Pour la deuxième situation, deux possibilités s’offrent à vous : soit vous refusez la réception, soit vous acceptez la remise des clés, mais en émettant des réserves. Pour le premier cas, vous refusez les clés en indiquant que l’ouvrage est impropre à l’utilisation. Vous reportez alors à l’amiable avec l’entrepreneur la date de réception. Pour le deuxième cas, vous mentionnez sur le PV les points de défauts constatés et le délai dans lequel le professionnel devra les réparer.

© 2023 Tous droits réservés